Votre navigateur ne supporte pas le javascript. La navigation risque d'être perturbée!
chargement

Elevage de demain

Partagez !

Notre vision

Enjeux économiques

Le défi économique qui se dresse devant tous les acteurs de la filière doit être relevé pour garantir l’avenir de l’élevage français, via la rentabilité des exploitations et la création de valeurs ajoutées, notamment par l'exportation. Des partenariats locaux sont donc nécessaires pour trouver des voies de création de valeur ou de réduction des coûts et de l’empreinte carbone des services, sans oublier la question du partage de la valeur ajoutée. Quant à la révolution numérique, elle demeure un défi considérable qui bouleverse tout sur son passage et dont nul ne sait où elle mènera, notamment pour tout ce qui concerne l’accès et la protection des données. Éliance est là pour relever ces défis et aura à cœur de défendre les intérêts économiques des adhérents en agissant notamment sur :

  • Les modalités d’exportation des produits et innovations de notre réseau d'entreprises
  • La réduction des pertes de valeur en élevage : réduction de la mortalité des jeunes bovins, réduction des périodes improductives en races laitières et allaitantes
  • Les intérêts économiques des adhérents 
  • L’accès et la protection des données 
 

Les modalités d'exportation des produits et innovations de notre réseau d'entreprises

 
Le contexte - Par la R&D, les produits de la génétique française tout comme les innovations technologiques sont reconnus à l’étranger. L’apport financier de l’export permet de rémunérer des coûts fixes et diminuer l’accès aux services pour les éleveurs sur le territoire national. Toutefois, les obstacles sont nombreux : barrières sanitaires, normes Zootechniques, lenteur administratives, effets secondaires de stratégie géopolitique extérieure…
 
L’action de notre fédération - Eliance se rapproche des autorités nationales et internationales pour faciliter l’export par la négociation de certificat sanitaire ou par suggestion de normes techniques plus compatibles avec les produits de ses adhérents. Cette ambition implique, en France, d’entretenir les relations de confiance avec les instances ministérielles et FranceAgriMer, mais aussi d’accompagner les adhérents sur les évolutions sanitaires règlementaires ou techniques, en les informant régulièrement des nouveautés dans ces domaines.  
 

La réduction de la mortalité des jeunes bovins

 
Le contexte - La problématique de la réduction du taux élevé de mortalité juvénile est un des enjeux majeurs de l’élevage bovin, avec 5 à 10 % de pertes entre 0 et 6 mois selon les races, et sans compter les pertes pouvant survenir avant la première mise bas. Le fardeau génétique explique une partie de ces pertes, en particulier du fait d’anomalies génétiques récessives. Les avancées en matière de séquençage du génome et d’édition du génome - technologies maîtrisées par Éliance - offrent des possibilités d’identification et de validation de ces mutations permettant d’envisager des approches de prévention de la diffusion de telles anomalies. 
 
L’action de notre fédération - À travers ces approches innovantes de gestion des anomalies, combinant génétique et conseil, Éliance se mobilise à plusieurs niveaux. L’action d’Éliance vise à prévenir la diffusion d’anomalies par la détection précoce de néo-mutations et l’étude de leur impact à l’état homozygote. Cette réduction de la mortalité des jeunes bovins passe par le développement de nouvelles stratégies de gestion combinant plan d'accouplement, élevage de précision et conseil, et ce pour limiter la mortalité des animaux porteurs de mutations. Bien entendu, cet ensemble d’actions implique d’outiller les adhérents d’Éliance pour leur permettre de proposer ces nouveaux services de gestion des animaux porteurs de mutations, afin d’adapter leur conduite et réduire le taux de mortalité.
 

La réduction des périodes improductives en races laitières et allaitantes

 
Le contexte - Il existe différentes phases d’élevage dites « improductives » qui coûtent plus qu’elles ne rapportent à l’éleveur. Afin d’optimiser la productivité du troupeau bovin et d’améliorer le revenu, il convient donc de réduire ces périodes au maximum en sélectionnant les animaux les plus adaptés et en optimisant la conduite d’élevage par le conseil à l’éleveur. Dans un contexte de Green Deal et de transition agro-écologique, la réduction de ces périodes improductives, par un accompagnement spécifique de chaque éleveur, constituera un enjeu majeur, à la fois pour les éleveurs et les entreprises de conseil. Les principales sources de pertes et d’improductivité identifiées sont : une entrée en production trop tardive des jeunes animaux ; un délai de mise à la reproduction post-partum parfois mal maîtrisé chez les vaches ; un délai de conception trop allongé ; une durée de gestation variable entre races et même intra-races représentant un gain potentiel d’IVV jusqu’à 3 semaines ; une longévité trop faible liée à une mauvaise gestion des réformes et du renouvellement ; et enfin une phase d’engraissement réforme-abattage qui reste à optimiser. 
 
L’action de notre fédération - Afin d’agir avec efficacité, Éliance va donc porter ses efforts de recherche et de conseil sur plusieurs niveaux. Le premier consiste à estimer et à hiérarchiser l’impact économique et environnemental des différentes périodes improductives identifiées dans différents systèmes d’élevage. Le second implique d’optimiser, par la génétique et le conseil technico-économique (identification des leviers d’amélioration, définition de stratégies technico-économiques personnalisées au contexte d’élevage y compris via le développement d’outils d’aide à la décision), toutes les périodes improductives identifiées. Le troisième niveau nécessite d’améliorer la précocité sexuelle et de développement des bovins. En outre, d’autres actions vont être mises en œuvre pour optimiser la cyclicité des animaux et l’expression de l’œstrus, réduire le temps nécessaire à l’obtention d’un veau viable et, enfin, améliorer la longévité des vaches par une gestion optimisée des réformes et du renouvellement. 
 

Les intérêts économiques des adhérents  

 
Le contexte - Depuis de nombreuses années, l’élevage français est confronté à la baisse démographique. Couplée au regroupement et à l’agrandissement des exploitations, cette baisse conduit à accentuer la désertification de l’élevage dans certaines zones, au profit d’autres productions agricoles. Apporter un service réactif, de qualité et à un coût acceptable dans ces zones à faible densité d’élevage est un défi pour les structures au service des éleveurs. Les évolutions de contexte réglementaire et sociétal sont également susceptibles de challenger les activités des opérateurs.  
 
L’action de notre fédération - Éliance se mobilise pour donner les moyens aux structures d’apporter un service de qualité dans tous les territoires, pour préserver les intérêts généraux des adhérents en France et à l’international et, aussi, pour éviter les contraintes inutiles induisant des surcoûts et une perte de compétitivité.  
 

L’accès et la protection des données 

 
Le contexte - La mise en œuvre du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), les Chartes sur l’utilisation des données des agriculteurs apportent de nouvelles exigences sur l’utilisation et le partage des données. L’un des objectifs de la refonte des Systèmes Nationaux d’Information Génétique (SNIG) est de prendre en compte les évolutions apportées au dispositif génétique par le RZE et de faciliter l’échange et la prise en compte de nouvelles données, de nouveaux acteurs, et des consentements des éleveurs. 
 
L’action de notre fédération - Eliance Accompagne ses adhérents dans la contractualisation sur le partage et la propriété des données. La fédération propose à ses adhérents une réflexion sur la valeur et la circulation des données de l’élevage.

 

L'actualité d'Eliance

  • Res'Alim

    Res'Alim

    Le service Res’alim® est né de la volonté des entreprises de conseil en élevage de mutualiser les constats d’alimentation réalisés en France, afin de contribuer notamment...

  • Découvrez le projet HappyMoo !

    Découvrez le projet HappyMoo !

    HappyMoo est un projet Interreg Europe du Nord Ouest (octobre 2018 - décembre 2022) qui vise à permettre aux éleveurs et vétérinaires d’évaluer le bien-être des vaches laitières.

Toutes nos actualités