Votre navigateur ne supporte pas le javascript. La navigation risque d'être perturbée!
chargement

Revue de presse

Partagez !

Éviter les mauvais coûts

L'Eleveur laitier 1 juin 2022

Tous les spécialistes le disent : les coûts de mécanisation sont insuffisamment pris en compte dans les stratégies des éleveurs. Ce poste pèse pourtant de plus en plus dans le bilan comptable. Des solutions existent pour le gérer efficacement.
 
Dans une étude (1) réalisée en 2021, l’Institut de l’élevage (Idele) s’est intéressé aux coûts de production en élevages bovins lait avec une question sous-jacente : quels facteurs expliquent les fortes disparités rencontrées d’une ferme à une autre ?
 
Un des volets explorés portait notamment sur les charges de mécanisation : « les exploitations françaises se distinguent de celles d’Europe du Nord par une plus grande autonomie en matière d’alimentation, commente Aubin Lebrun de l’Idele. Mais celle-ci a un coût et elle n’est pas spécifiquement rémunérée par un meilleur prix du lait. En Allemagne, au Danemark ou aux Pays-Bas, les producteurs achètent davantage de concentrés à l’extérieur. Jusqu’à un passé pas si éloigné, ces aliments étaient relativement bon marché, mais la situation est en train de changer. Malgré un niveau d’autonomie alimentaire comparable, la France se démarque également de l’Irlande par la nature des fourrages produits. Avec plus de frais de récolte, de stockage et de distribution, les producteurs français ont un handicap, comparé à leurs homologues irlandais qui recourent davantage au pâturage, une technique moins coûteuse. »
Accéder à l'article original
logo L'eleveur laitier

L'actualité d'Eliance

  • Res'Alim

    Res'Alim

    Le service Res’alim® est né de la volonté des entreprises de conseil en élevage de mutualiser les constats d’alimentation réalisés en France, afin de contribuer notamment...

  • Découvrez le projet HappyMoo !

    Découvrez le projet HappyMoo !

    HappyMoo est un projet Interreg Europe du Nord Ouest (octobre 2018 - décembre 2022) qui vise à permettre aux éleveurs et vétérinaires d’évaluer le bien-être des vaches laitières.

Toutes nos actualités